Frais

Devez-vous payer des impôts sur les dividendes ?

En Belgique, vous devez payer 30 % de précompte mobilier sur vos dividendes (même s’ils sont versés sous la forme d’actions). La société, la banque ou le courtier retient le précompte mobilier à la source et vous verse le montant net.

Les dividendes issus d’actions étrangères sont parfois taxés à deux reprises : une première fois dans le pays d’origine et une seconde fois en Belgique. Il est parfois possible de récupérer dans une certaine mesure l’impôt payé dans le pays d’origine.

Le bénéfice réalisé sur la vente de vos actions est-il imposable ?

Le bénéfice (la plus-value) que vous réalisez sur la vente d’actions est en principe exonéré d’impôt. Il existe cependant quelques exceptions à cette règle : les plus-values spéculatives, les plus-values internes ou les plus-values réalisées en qualité de trader professionnel sont taxées.

Qu’est-ce que la taxe boursière ?

Lorsque vous achetez ou vendez des actions en bourse, vous devez payer la taxe boursière. Ce paiement s’effectue automatiquement, via la banque.

La taxe est de 0,27 % du montant de l’opération mais limitée à 1600 euros.

D’autres frais sont-ils également liés aux actions ?

La gestion de vos actions entraîne toujours des coûts. Quelques exemples :

  • la rémunération de votre intermédiaire (commission, frais de courtage)
  • les frais de gestion du compte-titres
  • si l’opération est exécutée sur un marché étranger, des taxes ou des frais supplémentaires peuvent également s’ajouter
  • ...

Vous ne pouvez pas éviter ces frais supplémentaires, mais en comparant l’offre de plusieurs opérateurs, vous pouvez épargner pas mal d’argent.